FEVRIER 2018

 ECAS fête ses 20 ans au théâtre des 3 Ponts et à la Halle aux Grains

INFORMATION

Ce temps de Danses Plurielles, tout d’abord réponse à une participation aux Festivals    » Monde Mosaïque » du club UNESCO, en tant qu’ illustration, mise en valeur et défense de la Diversité des Cultures, évolue maintenant vers le croisement des arts et des regards…
Depuis 2010, il s’enrichit d’un spectacle professionnel supplémentaire,choisi dans cet esprit. C’est donc ce cadre, particulièrement symbolique et représentatif de nos intentions, la compagnie en résidence cette année, qui a été choisie pour fêter dignement nos 20 ans.

Cette cie et sa chorégraphe Myriam Naisy, n’ont plus à être présentées à Castelnaudary. Découverte en novembre 2013 avec Offrandes, nous l’avons retrouvée marraine de Dans’école avec ZZZ’Insectes en mars 2015. Avec Les danses Plurielles 2018, cette cie aura participé à tous nos temps forts et répondu à toutes nos attentes, que ce soit auprès du public, des amateurs ou des scolaires…

Ses innovations, toujours présentées en avant première à Odyssud, et ses implications sans faille dans les sensibilisations, nous ont poussés à cette invitation en illustration de nos efforts, en 20 ans d’existence.

La résidence du 8 au 10, comprend
le spectacle au Théâtre des 3 Ponts,
des ateliers de sensibilisation au collège des Fontanilles et
la restitution à la Halle aux Grains suivi d’un BAL ELECTRO interactif.

Sans titre 2

 Est un hommage à l’adolescence, et à ses artifices.
C’ est un joli conte en plastique, inspiré du mythe de Coppélia,
qui dénonce avec humour les diktats d’une société de l’apparence !
Signé Myriam Naisy, c’est un Kaléidoscope chorégraphique, défilé acidulé
entre consommable et jetable.
Il met en scène 2 interprètes, objets de désir, objets de pouvoir…
Tour à tour, poupée en sucre et robot musclé, marionnette dans la toile et justicier masqué,ou encore humanoïdes plastiques…
Ils se libèrent peu à peu de cette spirale de clichés, de diktats, et de jeux de rôles.